Comment bien protéger ses investissements et ses capitaux investis par une gestion rigoureuse

Comment bien protéger ses investissements et ses capitaux investis par une gestion rigoureuse

On travaille si fort pour gagner notre argent que, lorsque vient le temps de l’investir, il est important de s’assurer que nos capitaux seront bien gérés. Sylvain De Champlain, président chez De Champlain Groupe financier, nous indique comment la rigueur et la discipline qui règnent au sein de son cabinet contribuent à préserver le portefeuille d’investissement de ses clients. 

Qu’est-ce qui est le plus important pour un investisseur?

Lorsqu’un investisseur nous confie la gestion de son portefeuille, son objectif est bien sûr de le faire fructifier et de lui faire générer un bon rendement. Non seulement ça, mais il cherche aussi à protéger ses investissements.

Tous les investisseurs ont d’ailleurs un point commun : ils veulent obtenir un maximum de rendement avec un minimum de risque. 

On remarque que plus la valeur du portefeuille est élevée, plus la variable « protection » prend de l’importance, surtout si l’investisseur approche de la retraite ou si ses capitaux proviennent de la vente d’un bien immobilier, d’une entreprise ou d’un héritage, par exemple. 

Pourquoi la rigueur et la discipline sont si importantes lorsqu’on parle d’investissement? 

Les conseillers en placement et les représentants en fonds d’investissement sont libres de proposer n’importe quel produit financier à leurs clients-investisseurs. 

Au Canada, on retrouve quelque chose comme 4 000 fonds d’investissement. Cette abondance peut être un vrai casse-tête, ce qui fait que les conseillers et les représentants, qui sont très souvent laissés à eux-mêmes, ont parfois de la difficulté à s’y retrouver s’ils ne peuvent pas compter sur une équipe élargie.


La Loi sur les régimes complémentaires de retraite oblige les caisses de retraite à avoir un comité composé d’experts, c’est-à-dire un comité de retraite, qui veille et s’assure que la caisse de retraite est bien gérée et que les performances sont au rendez-vous en comparant les performances aux indices boursiers.

Or, ces règles n’existent pas dans le monde de l’investissement pour les particuliers et c’est pourquoi la rigueur et la discipline sont si importantes pour assurer la protection des capitaux investis. L’investisseur doit se fier à son conseiller en placement et espérer que ce dernier fait bien ses devoirs.

Est-ce qu’il est possible d’obtenir un bon rendement sans sacrifier la protection de ses capitaux investis?

Tout à fait. Chez De Champlain Groupe financier, on sait qu’il est possible d’obtenir le meilleur des deux mondes. Un portefeuille d’investissement peut générer un bon rendement en minimisant le risque.

Notre approche de la gestion financière s’inspire de celle des caisses de retraite. La rigueur et la discipline ont donc beaucoup d’importance chez nous et c’est en bonne partie comme ça qu’on y parvient.

Pouvez-vous nous parler un peu de votre Comité de surveillance de placements?

Nous avons décidé, en 2002, après 3 années difficiles dans les marchés boursiers, de mettre en place un Comité de surveillance de placements externe à notre cabinet. On a d’ailleurs été un des premiers cabinets financiers au Québec à le faire. 

Comme je le disais plus haut, la loi l’oblige pour les caisses de retraite depuis les années 1990, mais pas pour les conseillers financiers ni pour les cabinets financiers comme le nôtre.

Pour nous, c’était très important de mettre en place cet organe de décision et, même aujourd’hui, très peu de cabinets financiers ont ce genre de comité statuaire au sein de leur structure.

Notre Comité se compose d’une équipe externe à la nôtre. Elle regroupe un analyste, un économiste, un gestionnaire de portefeuille et trois de nos clients-investisseurs qui sont chargés de représenter nos clients sur le Comité.

Ce Comité de surveillance fait foi de notre profond désir de transparence et d’intégrité.

Comment votre Comité de surveillance fonctionne-t-il?

Le Comité de surveillance de placements se réunit tous les trois mois pour évaluer les performances de nos cinq portefeuilles traditionnels et celles de nos cinq portefeuilles ESG

Chacun des gestionnaires qui constitue nos portefeuilles est comparé à son indice de référence et à ses pairs. Si un gestionnaire performe moins pendant un certain temps, on change le gestionnaire et on le remplace par un meilleur, exactement comme on bâtit une équipe étoile au hockey : en allant chercher les meilleurs gestionnaires dans les meilleures firmes de gestion canadiennes et internationales.

Apprenez en plus sur notre Comité de surveillance

Quel est le principal avantage pour vous d’être un des plus importants cabinets financiers indépendants au Québec?

Contrairement aux institutions bancaires, notre indépendance fait en sorte que nous avons accès à la quasi-totalité des firmes d’investissement disponibles, sans aucune contrainte. Et ça, ça représente un avantage majeur pour nous.

Peu importe nos actions, notre objectif demeure toujours le même : obtenir le meilleur rendement possible sans sacrifier la protection des capitaux investis. Et en toute sincérité, je vous avoue qu’on y parvient très bien!

Merci pour ce bel entretien, Sylvain!