← Retour aux nouvelles

Offrez un REEE

6 décembre 2018

Plusieurs personnes connaissent ou ont entendu parler du REEE – Régime enregistré d’épargne études, mais malheureusement peu de gens y contribuent sur une base régulière.

Sans trop donner de crédit à nos gouvernements, il faut quand même admettre que le REEE est un beau cadeau qu’ils font à toutes les familles canadiennes et québécoises.

Sans entrer dans tous les détails techniques de cet outil d’investissement assez complexe, j’espère tout de même vous en dire suffisamment pour que vous le considériez autant que d’autres outils populaires comme le CELI et le REER dans votre planification financière. Ne laissez pas de l’argent sur la table surtout lorsque celle-ci vous est offerte sans trop d’effort financier.

À toutes les familles qui reçoivent le supplément de la prestation nationale pour enfants. Saviez-vous que le gouvernement canadien vous donne, je dis bien vous donne 500 $ tout à fait gratuitement à l’ouverture du REEE de votre enfant? Et pour en ajouter, il vous donnera en plus 100 $ par année pendant 15 ans directement dans le REEE. Vous aurez donc accumulé 2 000 $ plus rendement pour le 17e anniversaire de votre enfant soit une coquette somme d’environ 3 000 $ sans même avoir cotisé un sou de votre poche. Bien sûr, il faudra que votre enfant poursuive des études post-secondaires (École professionnelle, Cégep, Université) pour y avoir droit. Alors, sur votre calendrier inscrivez le jour prévu de l’accouchement et le lendemain l’ouverture du REEE. Je sais, j’exagère. Alors, remettez cette tâche au surlendemain.

La suite s’adresse à toutes les familles québécoises. Chaque dollar investi dans un REEE permet d’obtenir un minimum de 30 sous de subventions gouvernementales, soit 30 % en plus des subventions supplémentaires possibles selon votre tranche de revenu.

EXEMPLE : : des coûts directs et indirects à prévoir

Cotisation annuelle 500 $ + subventions : 150 $ = 650 $ / an

Après 18 ans (de 0 à 17 ans) Cotisation totale : 9 000 $ + subventions : 2 700 $ = 11 700 $

Avec un rendement de 5 % / an (faible risque) Grand total = 19 200 $ (après 18 ans de cotisation)

En résumé, pour un investissement total de 9 000 $ sur 18 ans vous aurez accumulé à l’abri de l’impôt environ 19 200 $ soit un rendement sur investissement de plus 7.5 % composé par année. Bien sûr, les retraits seront imposables, mais au taux de votre enfant, soit presque rien. Seulement les subventions acquises et le rendement obtenu seront imposables. Le retrait de vos cotisations sera non imposable et récupérable si votre enfant ne poursuit pas d’études après le secondaire.

Ne tardez donc pas à consulter votre conseiller financier afin de mettre sur pied ce puissant outil pour les études de vos enfants ou petits-enfants. Même un oncle, une marraine ou un ami peut en ouvrir un pour l’enfant. Rappelez-vous que si vous ne le faites pas aujourd’hui ils vous le rappelleront à 17 ans avec leurs premiers paiements de frais de scolarité.

La planification financière n’est pas une science compliquée. Il s’agit de mettre en place de petites choses simples qui ensemble feront toute la différence dans la gestion de vos finances personnelles.